Main Content

Pleins tubes

C’est une plante que l’on peut presque voir pousser. En tout cas en juillet, où elle prend chaque jour 5 à 10 centimètres de hauteur (vous pouvez mesurer!). Dans trois mois, elle fera 3 mètres de haut et aura emmagasiné une grande quantité d’énergie – dont le 75 % va dans l’épi.

Aux petits soins

En ameublissant le sol, le bi-nage favorise la croissance des jeunes pousses de maïs qui seraient étouffées par la croûte de terre. L’outil de bi-nage coupe la racine des herbes concurrentes et enfouit celles-ci dans la terre. Méthode écologique, mais qui demande beaucoup de travail.

Le bon moment

Le paysan se sert de son ongle pour estimer la teneur en matière sèche des plantes de maïs. Entre 28 % et 35 %, les grains ont une consistance farineuse ou vitreuse et l’ongle ne peut pas les entailler. C’est alors le bon moment pour l’ensilage.